Artquake, le génial concept de Safa Büte

Il y a quelques jours, j'ai eu la surprise de recevoir ce message venant de Turquie (je le traduis) :

Cher Michel
Vous êtes cordialement invité à l'exposition collective internationale Artquake-12 qui sera réalisée en sept-oct 2023. Ce sera un grand plaisir d'exposer vos belles œuvres. Chaleureuses salutations ?
Safa Büte

Commissaire d'exposition et président d'Art Niğde International

Renseignements pris, cette exposition se tient en Cappadoce, en Turquie !

Je ne connaissais absolument pas Safa Büte, ni l'exposition Artquake, ni la ville de Niğde…

Pour moi, l'image de la Cappadoce ce sont les cheminées de fées, les montgolfières et aussi malheureusement le terrible tremblement de terre qui a ravagé la région en début d'année…

Après avoir échangé avec lui, j'ai effectué quelques recherches sur le web et je n'ai trouvé aucun article en français sur son exposition qui est pourtant très renommée.

Je lui ai donc demandé s'il accepterait de répondre à quelques questions pour le public francophone et comme il est très aimable et plein d'empathie, il m'a répondu qu'il était d'accord.

Voici donc cet échange, rendu possible par la magie des traducteurs automatiques en ligne !

Safa Büte, organisateur de l'exposition Artquake

Bonjour Safa, merci de répondre à ces quelques questions pour les lecteurs francophones.

Vous êtes bienvenu, je vous répondrai avec plaisir.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Quand j'étais petit, j'ai commencé à dessiner des images sur les murs de notre maison quand j'ai commencé à marcher.

En ce moment, j'ai 65 ans et je continue toujours à peindre sans interruption. Je n'ai jamais étudié l'art, mais j'ai reçu de nombreux prix d'art internationaux.

J'ai toujours fait des œuvres originales très spéciales. J'ai été sujet de thèse dans de nombreuses universités. On a beaucoup parlé de moi.

Une oeuvre de Safa Büte

Qu'est-ce qu'ARTquake et comment cette aventure a-t-elle commencé ?

Le début de la série d'expositions ARTquake était un hasard. Au début de la pandémie, mon ami artiste sud-coréen Yoo Choong Yeul m'a demandé une peinture originale pour une exposition qu'ils inauguraient. Le tableau devait partir en Corée et me revenir après l'exposition.

Cependant, les frais de port étaient trop élevés. La Corée allait couvrir ces frais, mais je n'ai pas accepté. Parce que c'était un énorme gâchis.

Plus tard, j'ai imprimé quelques-unes de mes œuvres qui étaient proches de l'original et je les ai envoyées en Corée, ce qui m'a semblé beaucoup plus pratique. Mes peintures ont été exposées à très peu de frais.

Il y avait un projet que j'essayais de réaliser à Niğde, la ville où je vis. Ce projet était réservé à ceux qui ne pouvaient pas assister aux expositions organisées dans les galeries et aux enfants du village. J'ai organisé des expositions en plein air dans des villages à quelques reprises. (Avec des photos imprimées). Cela a attiré l'attention de nombreuses personnes.

Cependant, je n'ai pas pu continuer car je n'avais pas de sponsor. Je ne suis pas une personne très riche. Mes revenus proviennent des peintures occasionnelles que je vends et des cours de peinture que j'enseigne. Mon projet était au point mort depuis un moment.

Après l'exposition de Corée, une nouvelle idée a émergé. Je pouvais clairement voir que la grande majorité des artistes ne pouvaient pas assister aux expositions internationales en raison des frais de port. Ensuite, j'ai pensé que les développements technologiques dans le monde pourraient m'aider et j'ai pensé que si les artistes envoyaient des copies haute résolution de leur travail, je pourrais les imprimer sur toile, les encadrer et les exposer.

Chacune des œuvres exposées à ARTquake-1 (impression sur toile, cadre, affiche d'exposition, certificat haute résolution, promotions sur les réseaux sociaux, cocktail d'ouverture de l'exposition, conception graphique, etc.) revenait à 55 dollars américains. C'était magnifique. En bref, nous serions en mesure de le faire pour près d'un 20éme de ce qu'un artiste paie pour envoyer une peinture originale et la récupérer !

Nous avons réalisé notre première exposition, mais nous avions encore des difficultés financières et nous avons ajusté le prix pour présenter un tableau, qui est maintenant de 70 euros. ARTquake-12 aura lieu le 21 octobre 2023.

L'affiche de l'exposition Artquake-12

Qui sont les visiteurs de cette exposition ? Y a-t-il des visiteurs de l'étranger (Europe, USA, Asie) ?

Tout le monde est invité à ces expositions. Amateurs d'art, ambassadeurs des pays participants, collectionneurs, membres de la presse et artistes étrangers participants qui souhaitent assister en personne au vernissage.

La durée de l'exposition est de 14 jours, mais s'il n'y a pas d'autre exposition juste derrière, elle reste ouverte pendant environ deux mois. De plus, si un collectionneur veut acheter la peinture originale, nous le présentons à l'artiste. Ils font du commerce entre eux. Nous ne prenons aucune commission sur cette vente.

Ce système permettant aux artistes de présenter leur travail sur ARTquake sans être là est excellent ! Pouvez-vous nous apporter quelques précisions supplémentaires ? Publiez-vous également des catalogues au format papier ou numérique ?

Merci beaucoup. Tous nos tirages sont sur toile. Mon plus grand objectif est d'imprimer les œuvres de tous les artistes aussi près que possible de l'original, et de mener à bien les événements en faisant le meilleur de la manière la plus rentable. Auparavant, je pensais publier un catalogue papier ou numérique, mais j'ai abandonné car cela augmentait les coûts.

Avez-vous un site internet qui présente les expositions, les artistes participants, les événements pendant l'exposition ?

Nous n'avons pas de site officiel. La mise à jour continue des sites Web est une activité très coûteuse. C'est pourquoi nous ne gérons l'entreprise qu'à partir de ma propre page Facebook et de la page d'Art Niğde International. Je sais qu'une page Web et un catalogue papier seraient formidables. Mais cela augmente le coût de 70 euros à au moins 150 euros. Par conséquent, cela réduit la participation. Pour certains artistes, 70 euros n'est pas une somme énorme, mais pour certains artistes, c'est une somme énorme. Par conséquent, pour l'instant, il est nécessaire de poursuivre les travaux sans trop de frais. Bien sûr, à l'avenir, nous innoverons en fonction des évolutions.

Est-ce que des genres artistiques sont privilégiés ? Figuration classique par exemple, ou paysages, ou productions plus contemporaines ?

En tant que Safa Büte, je ne trouve pas juste de restreindre ou de limiter un artiste. C'est pourquoi toutes sortes d'artistes peuvent participer à nos expositions.

Les artistes exposés à ARTquake ont-ils vu leur carrière prendre de l'ampleur après avoir participé à cet événement ?

Absolument. Ils se sont fait connaître dans au moins 50 pays différents avec leur série d'expositions ARTquake. Ils ont vu et apprécié ce succès eux-mêmes. En plus de tout cela, j'essaie d'inclure les artistes participants à travers des interviews à travers la presse. Cela contribue à leur plus grande reconnaissance.

Quand on dit « Cappadoce », « Cheminées de fées » et « Montgolfières » viennent à l'esprit. La ville de Nigde est-elle proche de ces points de repère ?

En fait, des provinces telles que Nevşehir, Niğde et Kırşehir sont incluses dans la région de Cappadoce. Niğde Cappadocia est à 1 heure du centre (cheminées de fées et montgolfières).

Cheminées de fées et montgolfières : la Cappadoce de rêve !

Comment la région se remet-elle après le séisme meurtrier de février dernier ? Les habitants ont-ils besoin d'une aide particulière ? A quelle structure ou ONG envoyer les dons potentiels en s'assurant qu'ils seront bien utilisés ?

Malheureusement, nous avons eu un tremblement de terre très violent. Nous avons perdu des milliers de nos concitoyens. Mais il n'y a rien à faire et la vie doit continuer. Tout le monde a fait de son mieux et continue de le faire. L'aide à apporter doit assurément passer par les institutions d'aide de l'État.

Merci Safa !

De rien mon cher ami. Salutations de Niğde, ma ville adorée !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Veuillez confirmer votre inscription dans l'e-mail que nous vous avons envoyé. Si vous ne le voyez pas, merci de vérifier dans vos "spams".

Newsletter : restons en contact !

1 réflexion au sujet de « Artquake, le génial concept de Safa Büte »

Laisser un commentaire