SIAC-Marseille : c’était bien !

Me voilà de retour à la Réunion après cette belle aventure de la participation au Salon International d'Art Contemporain de Marseille. Je me suis régalé

Quatre jours intenses, de belles rencontres, des souvenirs pour longtemps !

SIAC-Marseille ! Il fallait être un peu fou pour relever ce défi : prendre ses toiles sous le bras, faire 9000 kilomètres en avion, et présenter sa peinture, tout seul comme un grand, dans un salon international, en compagnie de 163 autres artistes !

Une fois sélectionné, en octobre, je me suis mis au travail. La préparation m'a pris cinq mois, tant il y avait de détails à régler, en premier lieu celui, et non des moindres, des peintures à présenter…

J'ai décidé de faire un petit clin d'oeil à Marseille, en peignant deux toiles pour rendre hommage à deux lieux emblématiques de la ville : le Vieux Port (bien entendu !) et le Vallon des Auffes, incroyable village de pêcheurs situé en plein coeur de la cité, sous la célèbre Corniche Kennedy ! Sans oublier un portrait de Dimitri Payet, le trait d'union entre La Réunion et Marseille…

SIAC Marseille : au Parc Chanot

Le salon en lui-même se tenait au Parc Chanot, dans un hall parfaitement préparé : moquette au sol, stands parfaitement délimités et dont les cloisons étaient recouvertes de tissu noir, gris ou blanc, au choix de l'exposant (quelle organisation !).

L'installation s'est faite le jeudi après-midi : escabeau, niveau, perceuse-visseuse, toiles, présentoirs, tout devait être réglé au millimètre. Mon stand faisait quatre mètres sur deux, il fallait optimiser la place pour placer avantageusement les toiles sans surcharger l'ensemble…

Avant…

SIAC 2024 : stand installé
…Après !

Dans mon allée, j'ai fait la connaissance des autres artistes, tous très sympathiques : MO Bleue et ses sculptures (elle a remporté le prix du public cette année), les photographes Bruno Boirel et Gilles Thouvenin, Kanska, Amylee Paris, Hugues Savalli (de la Réunion lui aussi), et tous les autres…

Allée du SIAC-Marseille

Le vendredi matin, les choses sérieuses ont démarré, avec le public qui a commencé à investir les allées du salon.

Il y avait du monde !

Les premières transactions ont été réalisées, et en fin de journée, chacun a fait son vernissage sur son stand. C'était agréable de partager et d'échanger avec visiteurs et exposants autour d'un verre : j'avais ramené 6 litres de punch Chatel de la Réunion, et il a été largement apprécié !

Les jours suivants ont été très agréables et assez épuisants, étant donné que les visiteurs se succédaient non-stop durant la journée.

J'ai eu le plaisir de rencontrer des réunionnais de Marseille et des environs, nous avons évoqué notre île et échangé quelques mots en créole, du pur plaisir !

…Et j'ai même eu droit à une surprise : des clients ont fait le voyage depuis Nantes spécialement pour venir me voir et voir mes oeuvres (et repartir avec un tableau !)

MERCI Marc et Mathilde, votre bonne humeur a illuminé le stand !

En guise de conclusion : ce Salon International d'Art Contemporain de Marseille (SIAC) m'a demandé pas mal d'efforts et de préparation, mais je ne regrette pas de m'être lancé dans cette aventure : j'ai pu rencontrer des amateurs d'art et d'autres artistes (beaucoup !) échanger directement avec eux, profiter d'une organisation sans faille et hyper-professionnelle (merci à Eve Genre qui gère ce salon avec efficacité et gentillesse), en un mot je me suis régalé.

Je remercie également Nathalie et Jean-Marie, qui vendent de très beaux T-shirts dans le marché couvert de Saint-Paul (et sur le marché forain du vendredi) ainsi que sur leur site web tshirt.re. Ils m'ont aidé financièrement dans ce défi. MERCI MERCI MERCI !

Un grand merci également à Jacques, mon frère, qui habite Marseille et qui m'a hébergé et qui a été d'une aide précieuse pour monter et démonter le stand, entre autres !

Une question se pose maintenant :

Est-ce que je participerai de nouveau au SIAC l'an prochain ?

Je ne sais pas. Ça a été un vrai challenge, pas toujours facile. Certes, maintenant j'ai l'expérience, ce qui me faciliterait les choses…

L'avenir le dira !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Veuillez confirmer votre inscription dans l'e-mail que nous vous avons envoyé. Si vous ne le voyez pas, merci de vérifier dans vos "spams".

Newsletter : restons en contact !

Laisser un commentaire